juin 24, 2020

9 astuces pour développer le langage de votre enfant

​Depuis que votre enfant est né, vous l’avez vu progresser au fil du temps de manière fulgurante : tenir assis, ramper ou avancer à 4 pattes, faire son premier pas, avoir une puis des dents, commencer la diversification alimentaire, être de plus en plus à l’aise sur le plan moteur… Tous ces progrès sont remarquables et ils permettent au nourrisson de devenir un jeune enfant.

Parmi tous ces progrès incroyables, il y a aussi le langage ! Dès qu’il est dans le ventre de la mère, le bébé entend les premiers sons. Ensuite, c’est au fil des mois qu’il va acquérir la signification des mots et les mémoriser pour apprendre à les prononcer et à les utiliser.

Au quotidien, vous pouvez encourager cet apprentissage. Cela va lui permettre de renforcer ses acquis et d’être le plus à l’aise possible aussi bien pour communiquer avec autrui que pour comprendre (ce qu’on lui dit, une nouvelle histoire, etc.). Ainsi, un langage développé va permettre à votre enfant d’exprimer ses idées, ses émotions, ses ressentis. Il pourra aussi raconter des anecdotes, faire des commentaires ou encore expliquer ce qu’il voit.

Le langage est un véritable outil qui lui permettra de développer sa confiance en lui. Grâce à lui, il saura échanger avec quelqu’un mais aussi exprimer ses besoins. Il sera donc beaucoup plus à l’aise dans les activités quotidiennes, à la maison comme à l’école ou à l’extérieur.

La place du langage chez l’enfant de 3 à 6 ans

Depuis qu’il est bébé, votre enfant communique avec vous. Au départ en gazouillant, puis en prononçant ses premiers mots vers un an, et ensuite c’est l’explosion !

A 3 ans, lorsqu’il commence l’instruction obligatoire, voire qu’il entre à l’école, il possède un vocabulaire d’environ 800 mots. Ce nombre variant selon chaque enfant. Il arrive alors à construire des phrases de 3 ou 4 mots. ​Et puis il commence aussi à parler des évènements passés et futurs et utilise le « je ».

Il apprécie particulièrement qu’on lui lise encore et encore les mêmes histoires. De cette façon, il s’approprie le vocabulaire, les tournures de phrases et les expressions qu’il pourra réutiliser dans son propre langage.

Aux alentours des 4 ans, on remarque que l’enfant est capable de réaliser des phrases plus complexes. De conjuguer les verbes (temps simples) et de faire certains accords entre le nom et l’adjectif. Dans ma classe, c’est en Moyenne Section que j’entame la découverte de la phonologie. Il s’agit de la découverte des sons de la langue. Cela demande alors à l’enfant de réussir à détacher le mot « chocolat » de ce à quoi il renvoie (miam, c’est bon le chocolat !). On l’invite alors à repérer le nombre de syllabes dans le mot, à trouver la syllabe d’attaque, la syllabe finale, etc.

Je vous parlerai de phonologie plus en détails dans un prochain article.

Il faut tout de même noter que le jeune enfant peut parfois rencontrer des difficultés à prononcer certains sons proches. Certains mots plus longs et moins souvent utilisés dans son quotidien peuvent parfois être compliqués. Ex : hippopotame, hélicoptère, arc-en-ciel, cerf-volant. Vous pouvez aussi parfois remarquer un léger chuintement, mais qui passera certainement avec le temps. Si cela persiste au cours de la Moyenne Section, n’hésitez pas à en parler avec son enseignant et/ou votre médecin. Ils sauront vous donner leur avis et vous guider.

Enfin, certains enfants rencontrent aussi un retard de langage, léger ou plus important. Il s’agit plutôt d’un décalage dans le développement du langage et non pas un véritable trouble définitif. Son expression peut alors être en-dessous de ce qu’on peut attendre d’un enfant de son âge. Par exemple au moment de rentrer à l’école, il ne fait pas du tout de phrases, même simples, il n’utilise pas le « je », il dispose d’un vocabulaire très limité, etc. Cette liste est non-exhaustive et n’a pas pour but de vous affoler, mais plutôt de vous donner une indication de ce qu’on peut attendre d’un enfant qui va entrer en Petite section.

Si votre enfant rencontre effectivement des difficultés de langage, il ne faut pas s’affoler, il peut y avoir plusieurs causes. Par exemple :

  • Il est possible qu’un jeune enfant parle mal (ou peu, ou pas) car il entend mal (ou peu, ou pas). Du coup, n’étant pas capable de distinguer les sons qui l’entourent, il peut rencontrer des difficultés à les répéter au moment d’entrer dans le langage.
  • Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, qui vous dirigera vers un ORL. 
  • La tétine (ou la sucette) peut aussi causer un retard de langage, car parler avec une tétine dans la bouche ne permet pas à l’enfant d’articuler correctement. Cette difficulté peut disparaître très vite lorsque l’utilisation de la sucette est limitée (uniquement lorsque l’enfant dort par exemple).
  • Un petit problème d’articulation : une mauvaise position de la langue sur le palais ou encore le réflexe d’aspirer l’air ou au lieu de souffler peut entraîner un chuintement…  Ce sont des petites techniques que seul un professionnel pourra repérer pour aider votre enfant.  N’hésitez donc pas à consulter un orthophoniste si vous avez le moindre doute. Il pourra poser un diagnostic rapidement et vous donner des conseils pour vous accompagner au quotidien.  
soigner les troubles du langage

Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser vos questions et à parler de vos interrogations à l’enseignant de votre enfant. En le fréquentant au quotidien, il sera à même de vous donner son avis et éventuellement des conseils. Tout cela se règle avec le temps, votre présence et l’accompagnement d’un professionnel (médecin généraliste, enseignant, ORL, orthophoniste).

Et du coup à la maison, comment aider son enfant à mieux parler ?

9 astuces pour développer le langage de votre enfant :

Vous trouverez ci-dessous 9 conseils, idées et activités à intégrer dans votre quotidien et celui de votre enfant, pour encourager les échanges et les perfectionner.


Evitez le langage « bébé »


Pour permettre à votre enfant de bien vous comprendre, on peut avoir tendance avec les plus jeunes à utiliser de petites abréviations (par exemple, parler de « tutu » pour la sucette »). Pourtant, l’enfant est tout à fait capable de comprendre et de mémoriser dès le plus jeune âge les mots simples ainsi que les phrases courtes mais bien construites.

En utilisant un langage simple mais adéquat, vous permettez à votre enfant de découvrir un vocabulaire plus précis. Cela lui permettra de communiquer plus aisément avec autrui, à l’école ou à l’extérieur.

De même, si votre enfant a tendance à montrer du doigt ce qu’il souhaite, encouragez-le à vous parler pour exprimer son envie. Si cela ne vient pas, utilisez le choix : « tu veux le lait ou les céréales ? ». Cela l’encouragera à vous répondre et à parler pour communiquer avec vous, même si dès le départ, vous savez parfaitement ce qu’il désire.

développer son langage avec des choix simples

Soyez actifs durant les échanges


Pour stimuler le langage au quotidien, rendez-vous disponible pour avoir de vrais échanges construits et au calme avec votre enfant : placez-vous à sa hauteur, captez son regard, parlez lentement et simplement.


Reformulez


Lorsque votre enfant est déjà à l’aise avec le langage, n’hésitez pas à reformuler ce qu’il vient de vous dire. Cela peut vous permettre d’introduire de nouveaux mots et de nouvelles tournures de phrases. Votre enfant pourra les mémoriser et les réutiliser, de suite ou plus tard.

En variant vos échanges, vous apportez de nouvelles notions à votre enfant : s’il est prêt à les mémoriser, cela se fait naturellement. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, cela lui permettra de découvrir d’autres façons de dire ce qu’il sait déjà exprimer.


Profitez de tous les moments du quotidien pour échanger


Que ce soit l’heure du lever, du repas, de se laver, de s’habiller, de préparer à manger, de trouver un cadeau… tous les moments de la vie de tous les jours permettent d’avoir des échanges avec votre enfant.

Inutile de le sur-stimuler (cela le fatiguerait, et vous aussi), mais vous pouvez encourager les échanges, lui poser des questions, lui expliquer ce que vous faites. De cette manière, sans vous en rendre compte, vous introduisez de nouveaux mots, de nouvelles formulations, peut-être des expressions que vous utilisez moins souvent !

Tout cela, ce n’est que du bénèf’ pour un enfant en plein développement !

développer son langage par la discussion

Laissez-lui de la place pour parler


Que ce soit avec vous, dans le cadre familial, ou à l’extérieur, essayez de laisser au maximum votre enfant s’exprimer. Je vois parfois des parents en visite dans l’école répondre sans cesse à la place de l’enfant. C’est une manière de le rassurer, de l’accompagner, de lui montrer que vous êtes là, et je comprends parfaitement. Cependant, cela ne peut pas l’aider à prendre confiance en lui et à trouver ses mots pour répondre à ce qu’on lui demande.

Ainsi, laissez-le commander auprès du boulanger, encouragez-le à demander ce qu’il souhaite au restaurant, laissez-le répondre quand une personne s’adresse à lui. Et vous serez d’autant plus fier d’admirer à quel point il s’exprime bien !


N’hésitez pas à le reprendre, mais de manière indicative


Lorsqu’un enfant fait une erreur de prononciation, reprenez le mot qu’il a voulu dire mais sans vous moquer ou juger. Faites-lui simplement remarquer que la prononciation n’était pas la bonne, et demandez-lui de le répéter après vous.

En cas de difficulté pour répéter ce mot, et cela peut arriver, n’insistez pas. Cela risquerait de le bloquer et ensuite, il pourrait ne plus oser utiliser ce mot, voire même s’empêcher de communiquer par crainte de se tromper de nouveau. Expliquez-lui que ce mot est peut-être difficile, qu’il ne faut pas s’inquiéter et qu’il saura le dire avec le temps, avant de passer à autre chose.

Si ça se trouve, vous entendrez ensuite votre enfant s’entraîner seul, dans son coin (je le remarque souvent en classe). Ensuite, il viendra vous voir, tout fier de vous dire « eh tu as vu, maintenant je sais bien le dire » !


Dire des bêtises


Pour encourager le langage et permettre à votre enfant d’affiner son vocabulaire et sa compréhension, n’hésitez pas à… dire des bêtises.

Par exemple, tandis qu’il mange une fraise, demandez-lui si elle est bonne, cette pomme ! En faisant cela, votre enfant va vous regarder avec un drôle d’air, avant de vous répondre : « mais nooooon, c’est pas une pomme, c’est une fraise ! ». 

Avec ce genre de petits moments, votre enfant va peut-être vous prendre pour un fou MAIS… cela montrera qu’il est attentif à ce que vous lui dites. De cette façon, vous pourrez vérifier qu’il maîtrise la signification des mots et qu’il possède les ressources pour trouver le bon mot lui-même, tout seul !

développer son langage en disant des bêtises

Jouer avec les mots


Je reviens toujours à l’importance du jeu dans la vie et dans le développement de l’enfant ! Comme je l’ai évoqué dans l’article Apprendre en s’amusant, beaucoup d’apprentissages peuvent se faire avec le jeu !

Développer le langage, c’est au cœur des activités d’école maternelle, et pour cela nous allons utiliser plein de jeux !

Je vous en propose une liste non-exhaustive :

  • Les devinettes, comme celles que vous pouvez retrouver sur le blog de Laurène​.
  • Les rébus, pour les enfants de Grande Section. D’abord avec 2 mots à associer pour en former un nouveau puis plus complexes comme ici.
  • Mon premier lynx, dont j’ai déjà parlé, pour introduire de nouveaux mots. Et pour à partir de 5 ans, Le lynx
  • Le Time’s Up Kids, pour découvrir des métiers, des objets, des animaux, dans un jeu de rapidité très amusant
  • Tous les jeux de mémory possibles, qui permettent d’introduire de nouveaux mots sur le thème de votre choix, comme ici (j’en avais déjà parlé)​
  • A partir de 5 ans, les jeux de 7 familles qui entraînent aussi l’enfant à verbaliser sa demande en utilisant le vocabulaire associé. Par exemple avec celui-ci sur les animaux​.

Et tous les autres jeux qui permettent à l’enfant d’échanger, de communiquer, de commenter, de comparer, et donc de parler !

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à me les noter en commentaires, je les ajouterai.


Lui lire ou lui faire écouter des histoires


Je terminerai en rappelant l’importance de la lecture chez le jeune enfant. Que ce soit une lecture rituelle le soir avant d’aller au lit, une lecture-plaisir lorsqu’il vous le demande ou le fait de le laisser seul raconter une histoire qu’il connait par cœur... Tous ces moments vont permettre à l’enfant de développer son vocabulaire, son expression orale, sa compréhension.

Grâce aux albums, l’enfant découvre de nouveaux mots sur un sujet précis. Ainsi, peut-être a-t-il une passion pour les fusées ? C’est alors l’occasion de lui faire découvrir tout cet univers !

Il va aussi entendre de nouvelles tournures de phrases, de nouvelles expressions françaises, et de nouveaux temps de conjugaison​. Par exemple avec les contes traditionnels écrits au passé simple, temps que l’on n’utilise jamais dans notre quotidien !

Ainsi, avec votre enfant et un album, vous pouvez :

  • Vous arrêtez avant la fin et lui demander d’imaginer la suite.
  • Faire des pauses au cours de la lecture et vous assurer de sa compréhension ​: qui sont les personnages ? De quoi ça parle ? Comment se sent ce personnage et pourquoi ?​.
  • Lui demander de vous résumer l’histoire, une fois qu’elle est terminée, avec ou sans les illustrations.
  • Lui proposer de raconter l’histoire lui-même, sans aide, à vous ou à un proche qui ne la connait pas.
  • Et enfin, échanger avec lui sur l’album : « as-tu aimé cette histoire ? Oui ou non ? Pourquoi ? Qu’est-ce que tu as aimé ? Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ? Quel moment as-tu trouvé rigolo et pourquoi ? » etc.
  • Lui laisser observer le livre, regarder les images, s’inventer de nouvelles histoires et ainsi, manipuler dans tous les sens les mots qui s’y trouvent !


Je voudrais enfin vous parler de la Lunii, une Fabrique à Histoires pour les enfants à partir de 3 ans.

Le principe est assez simple mais tellement génial : l’enfant choisit grâce à une petite manette un héros, un univers, un personnage et un objet, et comme par magie, Lunii raconte l’histoire qu’il a créée à votre enfant! Utilisable en voiture, lors d’un temps calme ou avant la sieste, cette petite boîte peut être utilisée en autonomie par l’enfant et avec un casque audio. Enfin, grâce à la Luniithèque et en reliant l’appareil à votre ordinateur, ce petit transistor est rechargeable en histoires pour que votre enfant ne soit jamais à court de nouvelles découvertes !

J’ai pu découvrir la Lunii utilisée par des enfants de proches et tous sont satisfaits et convaincus par ce produit. D’ailleurs, ils avaient tous remarqué (et pourtant ils ne se connaissent pas entre eux!) que depuis que leur enfant l’utilisait, il avait un vocabulaire nouveau, ainsi que des expressions qu’eux-mêmes n’utilisent pas forcément à la maison.

C’est donc un support intéressant et instructif pour l’enfant, aussi bien pour développer leur imaginaire que stimuler leur langage.

Je recommande à 100 % !


Pour finir…


​Le langage est au cœur des apprentissages en maternelle. Pour permettre à l’enfant d’échanger avec d’autres, d’oser s’exprimer, ou encore pour l’amener à comprendre ce qu’il se passe en classe, l’enfant a besoin d’un certain bagage langagier.

Naturellement, celui-ci va se développer en même temps que l’enfant grandit ! Pourtant, certaines activités et certaines attitudes que vous pouvez adopter au quotidien vont l’aider à acquérir un vocabulaire plus précis. Il va être plus à l’aise dans les échanges et donc à avoir davantage confiance en lui.

Pour accompagner votre enfant dans ces apprentissages, n’hésitez pas à mettre en place les astuces que j’ai proposées. Et si vous en avez d’autres, partagez-les en commentaires, cela pourrait intéresser et être utile à d’autres parents !

Inscrivez-vous maintenant et recevez mon guide gratuit sur ...

La bonne tenue du crayon

  • Un savoir indispensable pour réussir ses premiers pas à l'école
  • ​Des conseils applicables dès la petite section
  • ​De bonnes habitudes qui serviront pour toute la vie
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je veux recevoir ​mon Ebook

​Derniers articles

Laissez un commentaire


​Votre adresse mail ne sera pas publiée.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}